Seduction Academy header image

Seduction Academy

≡ Menu

Comment trouver les bons sujets de conversation avec une fille : la puissance de l’émotion

Sujet de conversation avec une fille

Il n’y a rien de pire qu’une discussion sous respirateur artificiel.

Pour l’instant, vous arrivez à maintenir la conversation en vie : vous demandez à la fille où elle travaille et ce qu’elle aime comme musique…

Mais vous savez que vous vous enfoncez un peu plus profond à chaque minute qui passe. Il va vous falloir un miracle pour vous en sortir.

Vous sentez que votre interlocutrice commence à regarder ailleurs. Elle s’ennuie. Elle cherche une excuse pour se débarrasser de vous.

Alors vous essayez désespérément de trouver un point commun, une passion partagée… n’importe quoi, tant que ça peut faire décoller la situation.

A ce point, je vous donne cinq minutes pour renverser la vapeur. Après ça, elle vous filera entre les doigts.

Qu’est-ce que vous pouvez faire ?

Une étape indispensable : Le confort

On a beau dire que la confiance en soi est attirante (et c’est vrai), il ne suffit pas d’avoir une assurance de star hollywoodienne pour séduire.

Vous avez aussi besoin d’établir une connexion émotionnelle avec une fille avant de pouvoir passer à l’étape suivante.

Cette connexion passe par une conversation profonde et intéressante.

Ce n’est pas juste une question de durée : vous pourriez parler de la météo pendant deux heures sans renforcer une relation…

… ou vous pourriez créer un lien fort en dix minutes si vous découvrez que vous êtes tous les deux fans de Jean-Jacques Goldman.

Dans cet article, je ne vais vous expliquer POURQUOI certains sujets de conversation sont porteurs et d’autres non… et je vais vous donner quelques exemples.

 

sujets de conversation avec une fille

« Dis, tu trouves pas que ça s’est refroidi depuis deux jours »
« Oh Oui, Brandon ! J’aime quand tu me parles comme ça »

Le Principe de Polarisation

La capacité de créer des liens émotionnels forts avec des gens repose avant tout sur ce que j’appelle le Principe de Polarisation.

Pour résumer : le Principe de Polarisation dit que si vous voulez que certaines filles vous ADORENT, vous devez prendre le risque que d’autres filles vous rejettent.

Oui – je crache complètement sur l’idée que si vous étudiez la séduction, 100% des filles vont vous adorer et vouloir coucher avec vous.

(Pour tout apprendre sur le Principe de Polarisation, allez lire Le Principe de Polarisation : Comment coucher avec une fille)

Le premier pas émotionnel

Le Principe de Polarisation est important pour comprendre qu’on n’a rien sans rien.

Vous ne pouvez pas embrasser une fille sans risquer de vous faire rejeter… et vous ne pouvez pas non plus avoir une conversation intéressante sans mettre vos propres émotions sur la table.

Vous voulez créer une connexion émotionnelle avec cette fille ? Vous voulez partager quelque chose qui va au-delà d’une conversation fade et banale ?

Alors vous allez avoir besoin de partager des choses sur vous. Des choses qui sont importantes, qui vous touchent…

Et ça veut dire que vous prenez le risque de ne pas être compris, ou qu’elle pense que ce que vous dites est idiot ou absurde.

C’est ce que j’appelle le premier pas émotionnel.

Ferrari, champagne & gonzesses

Vous m’avez bien lu : le plus important n’est pas toujours d’avoir l’air ultra cool et impénétrable.

Vous pouvez parler de la fois où vous avez été au mauvais aéroport comme un con et avez raté votre avion.

Vous pouvez dire que vous avez vraiment une relation de merde avec votre frère et que vous le regrettez.

Vous pouvez parler de votre passion pour quelque chose d’aussi peu branché que la programmation en langage C++.

Ça peut paraître étonnant… mais vous auriez tort de croire que ce genre de révélation vous rend moins attirant.

Une fille ne cherche pas un mec tout lisse qui essaie à tout prix d’avoir l’air cool… elle cherche un mec qui est un vrai être humain, avec des qualités ET des défauts.

C’est pour ça que je vais à l’encontre du dogme qui dit que vous devez toujours être parfaitement habillé, rouler en Ferrari et ne jamais montrer vos émotions.

Vous n’êtes pas James Bond, alors n’essayez de faire semblant.

Réciprocité

Ça ne veut pas dire que vous devez lui déballer votre sac et lui raconter toute votre vie.

L’important, c’est de créer un échange.

Elle sera parfois réticente à partager des choses émotionnelles juste après vous avoir rencontré… d’où l’importance de laisser tomber votre image de macho et faire le premier pas émotionnel.

C’est beaucoup plus facile pour elle de se laisser aller avec quelqu’un qui est imparfait et qui l’assume.

Mais une fois que vous avez enclenché une connexion émotionnelle, c’est une bonne idée de la laisser parler plus que vous.

De quoi est-ce que vous allez parler ? L’idéal est de parler de sujets de conversation qui sont intrinsèquement émotionnels.

Des sujets de conversation émotionnels

Certains sujets forcent naturellement les gens à sortir de leur carapace.

Voici quelques exemples :

Le sexe : quand une fille me parle de sexe, elle n’a jamais trop de mal à garder mon attention.

Evidemment, ça ne marchera pas dans toutes les situations… mais si vous y arrivez, vous ne la verrez pas regarder sa montre.

Les relations avec les gens : que ce soit avec des ex ou des membres de la famille, c’est un sujet très émotionnel pour tout le monde.

Passions : tout le monde a une passion… quelque chose dont il pourrait parler pendant des heures sans se lasser.

Si vous savez communiquer vos passions (ce n’est pas si facile), votre personnalité prendra directement beaucoup de relief.

Encore mieux, si vous pouvez la faire parler de ses passions, vous en découvrirez rapidement beaucoup sur elle.

C’est aussi la meilleure façon de découvrir si vous avez un intérêt en commun… ce qui reste de loin le moyen le plus efficace de créer un lien avec n’importe qui.

Les expériences de vie fortes : ça peut être n’importe quoi (la fois où vous avez été bloqué dans l’ascenseur pendant 12H, le championnat de karting quand vous aviez douze ans).

Mais la valeur sûre qui marche à presque tous les coups : les voyages. Tout le monde adore parler de ses voyages.

Pour plus de détails sur comment trouver LE sujet de conversation qui compte pour une fille, allez lire cet article : Comment Parler à une femme.

Quelques exemples de sujets de conversation avec une fille…

Sa relation avec sa boss :

Le travail est sans doute le sujet de conversation le plus bateau au monde. Mais si on creuse assez, n’importe quoi peut devenir intéressant.

Par exemple, vous pourriez découvrir qu’une fille a beaucoup d’admiration pour sa boss, qui a réussi à monter les échelons dans un environnement très masculin.

Pour une fille qui est ambitieuse et sensible aux questions d’égalité homme/femme, ça pourrait être un sujet extrêmement émotionnel.

En tout cas, c’est certainement mieux que de lui demander « Et sinon, c’est intéressant comme boulot ? ».

Votre passion pour les films Transformers :

Je me passionne pour beaucoup de choses, mais pas pour des choses particulièrement cools comme la mode ou la guitare électrique.

Mais j’ai découvert que nous gravitons naturellement vers les gens qui ont une passion forte dans la vie, même si nous ne la partageons pas.

Donc même si vous avez une passion absolument pas cool, comme un amour inconditionnel des films Transformers (BOUH ! Michael Bay !)… vous pouvez vous en servir pour donner du relief à ce que vous racontez.

Bien sûr, n’allez pas rabattre les oreilles de tout le monde avec des tirades sur Mégatron et Voiture-man…

…mais si vous avez une ou deux anecdotes intéressantes sur le sujet, vous pouvez facilement vous en servir pour être plus mémorable.

Son voyage au Pérou :

Si vous posez les bonnes questions, vous pouvez lui faire revivre ses trois semaines au pays des lamas et des chapeaux bariolés.

Essayez de découvrir ce qu’elle a aimé, ce qu’elle a détesté… l’important est de ne pas rester sur la surface.

(Pensez-y sérieusement. Les voyages sont VRAIMENT un sujet de conversation facile)

 

sortez-du-lot-2-3d

Cliquez sur l’image pour accéder au guide

Vous voulez en savoir plus sur comment trouver le bon sujet de conversation ?

Vous voulez éviter ces conversations fades et interchangeables ?

Vous voulez que les filles se sentent beaucoup plus proche de vous après vous avoir parlé ?

Je vous ai préparé un guide pour vous montrer comment faire tout ça :

Cliquez ici pour accéder au guide :  Sortez du lot – C’est gratuit !

Vous avez aimé cet article ?

Mes meilleurs conseils sont rassemblés dans mon Cours de Séduction par email.

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement

30 commentaires… add one
  1. Bonjour
    Je suis d’accord. Nous gravitons vers les gens qui ont des passions similaires.
    Une fille parlera plus facilement si vous aborder LA passion qui l’anime vraiment.
    Marie

    Répondre
    1. Yep !

      Répondre
  2. Bonjour Bonjour!

    Je suis entièrement d accord sur le fait qu une discussion portant sur les thèmes proposés nous mènent au but.
    Cependant, je ne vois pas comment arriver à ce genre de discussion sans passer un minimum par une conversation comme celle que tu aurais avec une de tes tantes ^^.
    Au sujet de la polarisation, çà devient aussi évident que ça de coucher avec une femme?

    merci d avance

    Répondre
    1. La réalité est toujours nuancée, et tu peux prendre des raccourcis.

      C’est à dire que c’est pas un choix « Parler de la météo / lui raconter tes souvenirs d’enfance les plus émotionnels ».

      C’est une continuité. Cet article te dit que tu devrais te diriger dans la direction de plus d’émotions.

      Evidemment, ce n’est pas suffisant pour séduire parce que je ne couvre que la partie conversation dans cet article. La partie sexualisation (toucher) est encore plus importante. Mais une chose à la fois !

      Répondre
  3. Personnellement, de part mon travail, je suis tous les jours habillés en costard/cravate. Pour un mec de 21 ans, c’est peu commun. Cela peut-être une force car çà a un côté viril et « Monsieur Grey » (sexy) mais une faiblesse car la fille peut se dire « oula, c’est bon, il s’est mis sur son 31 pour aller séduire dans la rue, il se sent plus le mec ». hi hi

    Répondre
    1. Au contraire ! C’est une force sur tous les points. Ça demande des couilles de se mettre en costard juste pour aller draguer. C’est forcément intriguant.

      Répondre
  4. Très intéressant cet article, merci beaucoup !

    Répondre
    1. Content de voir que ça t’aide !

      Répondre
  5. Salut ! Dit moi j’aime bien ton article mais je me demandais : est ce qu’il n’y a pas le danger de devenir une sorte d’amis « confident » ? Sinon ton site est vraiment super sympa 🙂

    Répondre
    1. Pas si tu applique aussi mon Principe de polarisation :

      http://www.seductionacademy.fr/comment-coucher-avec-une-fille/

      Si tu deviens un simple confident, c’est que tu n’as pas eu le courage de sexualiser au moment critique. Je te conseille de révéler tes intentions sexuelles dès les premières secondes pour être sûr que ça n’arrive jamais.

      Répondre
  6. Merci beaucoup pour cet article une fois de plus Cornelius.

    J’aimerais juste faire une remarque sur le sujet. Il me semble que même si l’on ne partage pas les même passions ou les même idées que quelqu’un, il est fort possible qu’en rentrant dans un niveau plus en profondeur émotionnel, on puisse finalement trouver des points communs qui soit très forts.

    C’est ce que je constate chez mes amis les plus proches. Même si l’on ne partage pas les mêmes passions, goûts musicaux, etc. on finit par se rejoindre en trouvant des points communs que ces passions, musiques, etc. vont nous faire ressentir comme émotions.

    En revanche, je ne sais pas exactement comment créer une connexion forte avec quelqu’un que je viens a peine de rencontrer dans la rue. Dans l’idéal, j’aimerais pouvoir parler de peu de sujets et pouvoir en approfondir un en particulier lors de la phase d’approche. Si quelqu’un a de la pratique sur le sujet, je serais heureux qu’il le partage :D.

    Merci,
    Axel.

    Répondre
  7. article intéressant ! Je vais l’envoyer à mon collègue ! il en a besoin je crois 😉

    Répondre
    1. Haha, je te remercie !

      Répondre
  8. Super l’article très intéressant

    Répondre
    1. Merci !

      Répondre
  9. Cornelius, franchement tu es mon Dieu !! Rien qu’en lisant tes articles je me sens deja bien plus en confiance qu’avant ! Le probleme c’est que je fais en sorte de plaire a tout le monde, d’etre gentil avec tout le monde, du coup on est vite case comme le pote de rechange au cas ou j’en ai plus surtout pour les filles ne pas se positionner et de ne pas se distinguer et apporter son grain de sel montre aussi un mal a l’aise et une nervosite hors du commun! Je crois qu’à partir d’aujourdhui le regard des autres m’indifferent totalement et le fait de plaire a tout le monde me parait egalement ennuyeux. Je passe beaucoup de temps à observer egalement et au final je me retrouve toujours au milieu du principe de polarisation donc le mec sympa! Je t’avoue ça ne me branche plus du tout et je pense delaisser de nombreuses personnes car si je suis avec elles c’est pour pas me sentir seul .. Pourquoi je te parle completement HS c’est parce que tous ces details alterent ma confiance en moi et donc m’empeche de commencer quoique ce soit en matiere de seduction. Ça ne t’es jamais arrive de te retrouver avec des potes avec qui , lorsque la conversation se perd decident de critiquer et de se moquer ouvertement de quelquun du groupe ? C’est toujours moi dans ce cas de figure.. Pourtant je ne suis pas relou, ni laid ni mou. J’ai 20 ans , blond yeux bleus , 1m92 et pour me sentir mieux dans ma peau j’ai commence a faire beaucoup de sport et ainsi perdu 23kg (100kg a l’age de 18 ans et 77 kg mtnt ) j’ai egalement developpe un corps athlétique mais niveau mental c’est pas encore trop ça .. Bref, je te fais un long resume mais je te tiens a te dire qu’avec tes articles tu m’as beaucoup aide et tu m’as surtout inspiré!! Mon cher de Cornelius j’espere pouvoir t’informer assez tot de mes progres, et te souhaite une bonne continuation dans la vie et encore mille fois merci!!! Tchao :))

    Répondre
    1. Je te remercie de ton message ! Et je suis content de voir que le site t’aide.

      Je te dirais juste une chose : ne t’attends pas à tout changer en un jour ! Ca prendra un peu de temps, et c’est normal… mais ça vaut le coup.

      Répondre
  10. Merci de m’acceuillir

    Répondre
  11. Donc coder en C++ est une tare ?! 😉
    Bon c’est sûr le Java est plus dansant, le python plus érotique ..

    Répondre
    1. Haha si tu le dis !

      Répondre
      1. Et le Ruby plus beau!!!

        Répondre
        1. 😀

          Répondre
  12. Merci pour cet article Cornelius. je suis nouveau ici et c’est en faisant des recherches sur google que je suis tombé sur ton site.
    Moi j’ai des problèmes au début de mes conversations avec les filles « qui me plaisent beaucoup ». Je tremble même souvent. Et généralement quand je réussi à prendre le numéro d’un fille je ne sais pas comment maintenir une conversation par sms.

    Répondre
    1. Bonjour Très bon article mais j’aimerai le compléter, car je pense que vous avez oublié un point important, il y a aussi la gestuelle qui joue beaucoup chez une femme le langage du corps, elle nous envoie plein de messages subliminaux sans se rendre compte, elle ne s’en rend même pas compte personnellement quelle est en train de vous séduire. Par exemple, elle se caresse les cheveux c’est quasiment dans la poche et là je suis sérieux, vous avez toutes les chances de vous la faire . Ou quand elle enlève remet sa bague, quand elle joue avec c’est un autre moyen d’être rassuré et que vous pouvez carrément lui proposer d’aller plus loin, il y a plein de petit truc comme ça qui nous donne confiance en soi !!!

      Répondre
  13. Je vous suit très reconnaissant, mais je veux d’avantage de mot pour debuter la conversation avec une fille

    Répondre
  14. merci frère

    Répondre
  15. Cool

    Répondre
  16. vraiment cette tres fantastique sa j’ador

    Répondre
  17. Slt! je suis nouveau et je trouve votre site très intéressant. j’espère qu’il me permettra de m’améliorer davantage.

    Répondre
  18. yep

    Répondre

Commenter