Seduction Academy header image

Seduction Academy

≡ Menu

Aborder une femme : le paradoxe de la peur

peur d’aborder une femme

C’est une sensation que nous connaissons tous.

Lorsque vous étiez chez vous, en sécurité, ça vous semblait facile. Vous aviez peut-être lu quelques conseils de séduction ici et là et vous vous êtes dit que vous pouviez le faire.

Mais maintenant que vous êtes sur le terrain, traverser ces quelques mètres qui vous séparent de la femme qui vous plaît semblent infranchissables. Vous êtes cloué sur place par une peur viscérale.

Vous préféreriez presque qu’elle vous rejette directement. Au moins vous sauriez. Vous n’auriez plus à faire face à la peur.

Et plus tard, vous n’auriez pas les regrets, vous n’entendriez pas la petite voix qui vous dit « et si… ».

Cette situation vous semble familière ? Alors cet article va vous aider.

Le paradoxe de la peur

Je vais trancher directement au vif du sujet : il est très probable que la raison pour laquelle vous êtes sur ce site est parce que vous faites face à cette peur et vous cherchez un moyen de la combattre.

Toutes ces situations où la peur vous retient d’aborder une femme, de lui proposer un rendez-vous ou de l’embrasser ont une chose en commun : vous avez tout à gagner et rien à perdre.

Pensez-y : si vos avances sont acceptées, vous allez passer un bon moment, mais si elles sont rejetées il ne se passera… rien. Vous serez au même point que si vous n’avez rien tenté.

C’est ce que j’appelle le paradoxe de la peur : nous n’osons pas agir par peur d’être exclu et isolé, alors que c’est en fait la peur elle-même qui nous exclut et nous isole.

Mais pourquoi ?

Les raisons qui expliquent toutes nos peurs irrationnelles sont trop complexes pour être expliquées ici. Je vais simplement lister les trois causes principales :

  • La mentalité tribale : il fut un temps où un homme rejeté par une femme devenait la risée de la tribu, et pouvait même être exclu du groupe, ce qui pouvait être une menace pour sa survie.
    Sur le plan de l’évolution de notre cerveau, il y a donc une logique derrière notre peur d’être rejetés par les femmes, même si le risque d’être exclu de la tribu n’existe plus.
  • Pression sociale : c’est de loin le facteur principal. La société nous a appris à ne pas faire de vague, à ne froisser personne, à ne rien faire de controversé.  On apprend aux enfants à avoir peur du regard des autres et à toujours garder la face.
    Pour devenir un séducteur, vous devez être capable de prendre des risques. Et pour ça, vous devez surmonter cette pression sociale.
  • Lâcheté : désolé, mais je devais le dire. Plus vous abandonnez face à la peur, plus votre cerveau enregistre que c’est une peur valide et plus elle se renforce. La meilleure façon de faire diminuer la peur, c’est d’agir malgré elle.

4 façons de vaincre le paradoxe

La solution du paradoxe est simple : accumulez assez d’approches pour que la peur n’ait plus d’effet sur vous.

« C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce que je fais en attendant ? » Vous faites bien de me le demander. Voici quatre manières de trouver le courage d’aborder une femme dès aujourd’hui :

1)      N’hésitez pas

Si vous êtes sorti pour aborder des femmes, n’hésitez pas une seule seconde, foncez dès que vous voyez une opportunité. Plus vous réfléchissez, plus la peur prendra le dessus.

Pas de « je vais prendre un verre avant », ni de « je vais attendre que ses amis partent » ou même de « j’attends de voir si ce mec est son copain ou pas ».

Foncez.

2)      Utilisez la pression sociale à votre avantage

Qui a dit que la pression sociale vous empêchait toujours d’approcher ?

Si vous sortez avec des amis, annoncez votre intention d’aborder des femmes. Vous aurez l’air con si vous vous dégonflez, hein ?

Encore mieux, essayez de trouver d’autres hommes qui aspirent à devenir des séducteurs et sortez avec eux pour rencontrer des femmes.

Lorsque vous aurez plus peur de perdre la face en n’osant pas que d’être rejeté, tout deviendra plus facile.

3)      Imaginez le meilleur

Si vous n’osez pas aborder une femme, votre cerveau a décidé que les conséquences négatives (peur et rejet) étaient plus fortes que les conséquences positives (plaisir et sexe).

Concentrez-vous sur le positif : imaginez son sourire quand vous commencerez à lui parler, visualisez-vous en train de la rentrer avec elle.

Et surtout, supposez que vous allez réussir.

4)      Imaginez le pire

Vous n’arrivez jamais à aborder les  femmes ? Essayez ce petit exercice.

Imaginez quelle est la PIRE situation possible. Imaginez que vous abordez une femme et qu’elle vous jette son verre à la figure. Elle vous pointe du doigt et se moque de vous. La salle entière éclate de rire.

Et après ? Ces gens auront oublié votre existence dans une semaine. Vous pouvez juste vous en aller et ce sera comme si rien de tout ça n’était jamais arrivé.

Vous venez de réaliser que même la pire conséquence imaginable (qui n’a aucune chance de se produire) n’est pas si dramatique. Ça aide à relativiser non ?

Au final, ce que vous risquez c’est qu’elle vous dise que vous n’êtes pas intéressé. Passez calmement à la suite et tout ira bien.

 

Pour en savoir plus, vous téléchargez gratuitement et sans inscription le guide complet Comment aborder une femme (sans passer pour un loser).

Vous avez aimé cet article ?

Mes meilleurs conseils sont rassemblés dans mon Cours de Séduction par email.

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement

32 commentaires… add one
  1. Tu as tout dit ! On évite à tout pris l’exclusion et l’échec, alors que c’est justement cet évitement quotidien qui nous exclus et nous fait échouer.

    La vie est un défi. Il faut se défier de, ne sait-ce qu’une fois, sortir de sa zone de confort et agir. C’est bien souvent comme cela qu’on se rencontre que c’était bien moins pire que ce que nous pouvions imaginer.

    Amicalement,

    Chrys

    Répondre
    1. Exactement !

      C’est ironique comme souvent nos stratégies pour obtenir quelque chose (une fille, la popularité, le bonheur, la fortune…) peuvent nous apporter exactement l’inverse.

      Répondre
      1. que veux tu dire par là??

        Répondre
        1. Par exemple, si tu veux faire le plus d’argent possible et d’arnaquer tout le monde pour extraire le maximum de thunes sur chaque deal, tu auras de plus en plus mal.

          Alors que si tu essaie de créer de la valeur et d’apporter des choses au monde, tu gagneras plus facilement de l’argent.

          (si tu regardes tous les mecs les plus riches, ils ne sont pas motivés par l’argent mais beaucoup de ceux qui n’arrivent pas à percer sont obsédés par ça)

          Sur un autre sujet, si tu fais tout pour être populaire, les gens vont s’apercevoir que tu es désespéré. Tu deviendrais beaucoup plus populaire , beaucoup plus rapidement si tu te laissais aller.

          Répondre
    2. c’est chrys, pour ces raisons, j’ai commencé à faire, quelque chose, même si c’est dur.

      Répondre
    3. Si risque ! : celui du malaise verbal, de l’incapacité à poursuivre la conversation, passer pour un très gros glandu parce qu’on n’est pas foutu d’articuler correctement, d’aligner 3 mots sans bafouiller, celui de dévoiler une absence déplorable de culture et de lui faire perdre son temps.
      Savoir que l’on est en train de passer à côté de sa vie, lorgner ses proches qui avancent alors que l’on stagne dans la fange depuis des années, baigner dans une frustration qui ronge l’estime de soi jusqu’à la moelle, baisser les yeux de honte à chaque fois que l’on croise leur regard en sachant pertinemment que la perspective de les serrer dans nos bras ne se produira jamais et beeen … ça fait un peu mal en fait.
      Quoi qu’il en soit bel article !

      Répondre
  2. Genial l’article rien a dire comme d’hab t’es le plus explicite des coachs . je vais essayer de faire une petition pour toi sur tf1

    Répondre
    1. Haha, merci !

      Répondre
  3. Salut,

    Article intéressant!
    C’est bien de motiver les gens à passer à l’action, c’est le seul moyen de progresser!

    Répondre
    1. Merci !

      Répondre
  4. Vraiment c’est juste, la peur du rejet est bien la chose que tout homme devrait pas avoir. Merci pour cette article.

    Répondre
  5. Pas de « je vais prendre un verre avant » suis d »accord.
    « je vais attendre que ses amis partent » sa dépend du contexte.
    « j’attends de voir si ce mec est son copain ou pas » suis pas trop d’accord. ( Si le mec, voit que tes en train draguer sa copine… On c’est ce qui risque de passer)
    ce que vous risquez c’est qu’elle vous dise que vous n’êtes pas intéressé. Passez calmement à la suite et tout ira bien. ( Suis d’accord)

    Répondre
  6. honnetement je suis un peu sceptique quand meme…si c était aussi facile,il n y aurait pas 18 millions de célibataires en Françe…il faut se mettre à la place de la demoiselle aussi…perso quand une personne vient me parler sans raisons particuliére..je n ai qu une envie,c est qu elle parte le plus vite….enfin bon…je suis peut etre un peu pessimiste aussi 😉

    Répondre
    1. Même si c’était une fille attirante qui veut faire connaissance avec toi ?

      Répondre
      1. et bien c est arrivé il y a 2 ans….dans un salon de produits bios..elles étaient deux,et j étais avec un ami,se sont assises juste coté de nous,et la demoiselle m a fait du pied..je n en revenais pas…elle a commencé à me parler…mais j étais paniqué…meme mon ami n en revenait pas (il n en revient toujours pas,2 ans aprés)je me disais »attend c est un film ,c est pas possible » elle en avait oublié sa copine…cela me semblait irréel…mon ami m a reproché de n avoir rien fait..je n ai meme pas éssayé de les inviter à boire un verre,j etais tellement impressionné que j ai fait la passerelle entre le demoiselle et mon ami;mais lui ne comprenait pas.. »il me disait,vas y attaque.. un énorme regret…

        Répondre
        1. ha dommage; thierry, c’est bête… les occasions comme sa, c’est rare, ou sinon sa se présente qu’une fois, dans ta vie. En plus, vous étiez 2, et elles 2, sa aurait fait l’affaire ! je c’est pas, ce que j’aurais fait, même je l’aurais pris à part, comme sa, mon pote, s’occupe de l’autre fille

          Répondre
          1. Complétement Christopher..on les as vu arriver;mais je ne pensais pas qu elles pourraient juste s asseoir a coté de nous,et la demoiselle,qui devait avoir la trentaine, a commencé a me parler du programme du salon,me demandait si ses chaussures étaient jolis…sa copine semblait avoir disparu…et elle était charmante et jolie en plus…mais j étais surpris.de maniére paralysante..j aurais du etre plus entreprenant,mais comme tu le dis,les occasions comme ça n arrivent pas tous les jours…loin de la meme..sinon de ton coté quels sont tes problémes pour aborder?

        2. En plus elle était jolie et charmante ?! la trentaine ha dommage 🙁 la haine.. en plus dit toi, sas trouve elle t’aurait appris beaucoup choses… vu son age 😉 . Moi c’est la conversation, j’ai beaucoup mal, je me rappel auparavant, je parlais trop de choses superficiel, les cours, météo, fatigue…etc. Sa me menait à rien, en plus, j’étais pas moi-même aujourd’hui, j’ai arrêter tout sa, et j’essaye de rester moi-même. Je suis de nature timide et réservé, donc je parle pas beaucoup que sa soit filles ou garcons. On pourrait se donner un coup main , si tu veux ?

          Répondre
          1. oui aucun souci;) aprés tu sais la timidité,cela peut évoluer,meme si j ai raté cette occasion en or,j arrive quand meme à parler plus facilement,malgré tout,et tu sais les personnes en face de toi, n ont rien de plus,ou de moins,on est tous embarqués dans le meme bateau:)mais en fait je sors aussi d une rupture il y a 8 mois…pas facile non plus…le plus dur c est de se dire que la personne en face ne vas pas te rire au nez, te regarder d un air méprisant,ou pire se moquer….aprés il faut relativiser,mais ce n est pas toujours facile,tiens moi au courant de tes progrés 😉

          2. « et tu sais les personnes en face de toi, n ont rien de plus,ou de moins » ouai je c’est, mais on le dirait pas ! en plus j’ai pas tendance à le penser, mon problème, c’est que j’ai à tendance à penser qu’est-ce que la personne va penser moi ? c’est sa LE PLUS GRAND PROBLÈME.

            « le plus dur c est de se dire que la personne en face ne vas pas te rire au nez, te regarder d un air méprisant,ou pire se moquer » à cause de sa…

            la timidité peut évoluer comme elle peut se dégrader de jour en jour avec le temps, c’est pour sa que j’ai décidé de la travailler, dessus. C’est pas facile, parfois y’a des moments faiblesses, comme parfois y’aura des moments ou tu sentira la combattre.. concernant la conversation, je c’est même pas, par ou commencer … c’est encore plus difficile pour moi vu que j’ai jamais été en couple, pas d’expériences, rien, nada, contrairement à beaucoup personnes… y’a des fois, tu te dis: putain merd, jusqu’à quand ?

  7. Mais Christopher,pardonne ma curiosité,tu n as jamais eu meme de relations éphémeres,d amies filles? de copines? je comprend ta frustration…..j en suis passé par la aussi…mais il a bien fallu que je parte de zéro et le chemin a été long et difficile..et c est loin d etre gagné..si je peux t aider un peu.(je suis pas expert en séduction,loin de la) il y a forcéement une personne avec qui tu auras plus d atomes crochus que les autres;tu as surement des amis;donc socialement tu peux développer ce potentiel,je sais que c est dur….mais ce forum est la pour s entraider.

    Répondre
  8. ouai ! c’est dur, dur, dur… non tkt, non jamais eu, ou du moins, c’étais pas vrai choses, mais quand on me demande, si j’en n’ai déjà eu ?, auparavant, je disais oui.. je parlais de ces filles, la, qui n’a jamais rien eu.. mais auparavant, mon état-d’esprit était pas bonne, trop pessimiste, stress, angoisse, négativité… et quand une fille était intéresser, je la rejetais, j’allais vers les filles qui m’intéressait pas, et malheureusement, j’étais attiré par elles 🙁 … Donc j’ai changé tout sa, et j’ai pris des nouvelles attitudes, pour repartir sur des nouvelles bases.

    Répondre
  9. Donc oui, j’ai envie de partir à 0, moi aussi, en commençant à changer ton états-d’esprit, et aller vers les inconnues dans la rue, pas facile, comme des par hasard, je suis obligé de passer par ce chemin la… contrairement aux autres qui ont eu de la chance. Ou d’autres qui se débrouiller, d’autres du jour au lendemain, ils en ont une, j’ai pas compris, j’étais dans l’étonnement.

    Bon après, je pense, que je sors pas beaucoup, et mon cercle sociale est pas terrible. Les potes avec, qui je traine, sont timides, certains geek, d’autres passent leur temps, à aller chez les put.. , beuh.. tout sa m’intéresse pas. Se trouver une copine, serait un épanouissement personnel.

    Répondre
    1. le probléme aussi c est que on passe pour un harceleur,rien que le fait de parler…ou d essayer d entrer en contact….alors aprés tu ne sais plus quoi faire….quand on fait ,ça ne vas pas.;quand on fait pas ça ne vas pas non plus….et tu te sens désespéré… comme toi et moi aussi d ailleurs…

      Répondre
      1. hum.. pas toujours, après y’a des filles, qu’elle t’accueilleront normalement, avec un sourire, pour certaines, alors que d’autre pas du tout, tu va leur faire peur, elles se sentiront agresser… c’est chiant, et relou, c’est pour sa, faut pas aller voire n’importe qui .

        Ouai suis d’accord, avec toi, mais, moi, je me dit, un truck, vaut mieux faire quelque chose, et avoir un résultat, même si c’est ta l’impression que tu en aura jamais.. que plutôt rien faire et espérant avoir quelque chose, y’en n’a pour qui sa marche, c’est pour sa, que j’ai dit, qu’il y’a des gags qui ont de la chance.

        En tout cas, tu as raison, de ton point vue, lors  » les personnes en face de toi, n ont rien de plus,ou de moins » « ce forum est la pour s entraider » YES !

        Bien à toi, thierry, tu tiendra au courant de ton coté

        Répondre
        1. oui pas de souci,de toute maniére,on est pas des Terminators à draguer! 😉 regarde ce matinje buvais un verre de jus d orange,a un petit snack;et je me suis dit « je vais dire à la serveuse » vous etes charmante » c est bateau,mais ça peut faire plaisir, et je me suis levé,,et elle était partie dans les cuisines,je n allais pas attendre pour lui dire! donc je suis parti,mais la prochaine occasion qui se présente,je le dis,je commence doucement ,oui il faut s entraider,:) et comme tu l as dit,il ne faut pas vouloir parler à tout le monde,je crois qu il faut le sentir surtout,si on ne le sent pas,surtout ne pas provoquer quoique ce soit.a Plus Christopher !

          Répondre
  10. c’est vrai cornelius, de ce que, tu dit. Quand tu t’es fait rejeté, c’est comme si de rien n’était. Mais moi j’aurais du mal à me faire rejeter que si il y’a quelque personnes à coté moi, j’aurais honte

    Répondre
    1. le probléme c est que ,deja si on part avec l idée de se dire »je vais devenir ami avec elle » c est mort….j en parle en connaissance de cause..si je pouvais te faire une liste ,ça remplirait un annuaire.. alors il faut y aller en se disant »bon il y a 9chances sur 10 qu elle ne me calcule pas,me toise de maniére méprisante, mais bon j aurais essayé » toutefois je pense que la drague de rue reste difficile..il vaut peut etre mieux trouver des circonstances propices; ou dans le cercle social,meme si ça peut paraitre limité.

      Répondre
  11. salut Cornelius! et merci pour cet article vraiment ça m’a plu. Hm une question stp!!; Et si un moment la fille que j’ai a séduit n’est pas interesée apres avoir deployé toutes mes stratégies? de manière psy cela va me donner de la migraine et un peu d’engoisse. stp une réponse

    Répondre
    1. salu Sandy,

      La chose que j’ai à te dire, ne te prend pas la tête, laisse tomber. N’aie pas de migraine et d’angoisse, cela va t’apporter des symptômes… Si tu te prend la tête, elle va le ressentir, et elle te mettre dans la friend zone.

      Vraiment ne te prend pas la tête, passe à la suivante.

      Répondre
  12. Bonjour tout le monde.
    J’ai eu le courage de parler à ma voisine du dessous pour la remercier d’un service qu’elle m’avait rendu (j’avais ni mes clés ni mon portable, du coup j’ai sonné chez elle pour appeler le concierge) et j’ai voulu enchaîner pour qu’on fasse plus ample connaissance mais je m’y suis résigné de peur de la déranger plus que ça.
    Que pensez vous que je devrais faire ? Laissez du temps passé et retenter ma chance plus tard pour que ça ne fasse pas trop louche ou bien retenter ma chance genre demain ?

    Répondre
    1. Je te conseille de ne pas tourner autour du pot et de lui dire clairement qu’elle t’intéresse ! va voir mes articles sur la friendzone si tu veux en savoir plus là dessus

      Répondre

Commenter