Seduction Academy header image

Seduction Academy

≡ Menu

Si vous ne vous faites jamais rejeter, il y a un problème

Ne jamais se faire rejeter

Vous croyez que les meilleurs séducteurs ne se font jamais rejeter ?

Faux !

Vous croyez que plus vous pratiquez, moins vous ferez rejeter ?

Faux !

Mais pourquoi ?

Le but de la séduction

Si un mec se vante de ne jamais se faire rejeter, je me dis qu’il ne doit pas séduire beaucoup de filles.

Pourquoi ? Parce qu’il croit que le but de la séduction est de NE PAS se faire rejeter.

Alors que ça n’a rien à voir… le but de la séduction est de créer une connexion émotionnelle et sexuelle avec une fille.

C’est pour ça que la bonne façon de progresser en séduction n’est pas d’essayer de diminuer vos échecs au fur et à mesure… c’est d’essayer d’augmenter le nombre et la qualité de vos succès.

Deux possibilités

Si vous ne vous faites quasiment jamais rejeter, il y a deux possibilités:

  • Vous êtes en couple
  • Vous ne prenez pas assez de risques

Quand vous faites quelques progrès, la tentation est de commencer à éviter le rejet. Vous commencez à essayer moins souvent, moins rapidement et avec des filles moins attirantes.

C’est un peu comme si Raphael Nadal avait décidé de rester en ligue amateur. C’est sûr qu’il n’aurait pas souvent perdu ses matches… mais il n’aurait pas non plus réalisé son potentiel.

Quand vous ne vous faites jamais rejeter, c’est une indication que vous laissez passer des opportunités…

…et SURTOUT que votre vie pourrait devenir meilleure si vous tentiez votre chance plus souvent.

Aller au-delà de la moyenne

Quelle que soit la situation, la seule façon de progresser est de sortir de votre zone de confort et faire des choses qui pourraient ne pas marcher.

Si vous voulez faire avancer votre carrière, il faut commencer à prendre des responsabilités qui sont à la limite de dont vous êtes capable.

Si vous voulez apprendre une langue, il faut vous mettre dans des situations où vous allez devoir dépasser votre niveau actuel.

Si vous voulez injecter plus de fun, de passion et de sexe dans vos relations avec les filles, vous allez devoir être toujours plus audacieux, toujours plus courageux… et faire face au rejet quand il doit arriver.

La plupart des gens ne sont pas capables de continuer à se dépasser. Une fois qu’ils sont confortables, ils arrêtent de prendre des risques… et au final ils n’arrivent jamais à aller au-delà de la moyenne.

Les progrès d’un séducteur

Voilà à quoi ressemblent les progrès d’un séducteur :

  • La rejection reste constante
  • Mais les résultats S’ENVOLENT

C’est ce qui arrive quand on se concentre sur qu’on veut avoir, plutôt que sur ce qu’on veut éviter.

Parce qu’après tout, si vous ne voulez jamais vous faire rejeter, vous n’avez pas besoin de conseils de séduction : il suffit de fermer les volets et de rester chez vous.

Je peux vous assurer que vous ne vous ferez pas rejeter par votre console ou votre paquet de chips.

Mais évidemment, ce n’est pas le but.

Le Paradoxe de la peur

C’est pour ça que l’idée que la rejection est quelque chose de négatif est une illusion : au contraire, c’est un signe que vous essayez de dépasser votre zone de confort.

C’est à dire que la rejection est la base du développement personnel.

Mais surtout, prendre des risques est toujours un bon calcul parce que vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

(C’est ce que j’appelle le Paradoxe de la peur. Vous pouvez en lire plus dans cet article : La Peur d’aborder une femme)

Soyons concrets

Je vous parle de prendre des risques, de vous montrer audacieux… mais à quoi est-ce que ça ressemble dans votre vie ?

Commencez par tenter votre chance plus souvent : abordez plus de filles, demandez plus de rendez-vous, essayez d’embrasser plus souvent.

Là où vous seriez resté sur une conversation polie mais sans relief, essayez de pimenter les choses avec un compliment…

…Ou choisissez un sujet de conversation  chargé en émotions.

Même quand la situation n’est pas idéale… et surtout même quand vous pensez que la fille est trop bien pour vous.

Parce que, soyons franc, nous voulons apprendre comment draguer une fille parce que nous voulons coucher avec des filles qui sont « trop bien pour nous ».

Polarisez, Polarisez, Polarisez

Bien sûr, le Principe de Polarisation est un des meilleurs moyens de prendre des risques pour atteindre de nouveaux sommets.

(Vous pouvez tout découvrir sur le Principe de Polarisation en allant lire cet article : Comment coucher avec une fille : Le Principe de Polarisation)

Plus vous assumez votre personnalité, vos goûts et vos opinions (même quand les autres ne sont pas d’accord avec vous), plus vous vous amusez avec les filles qui vous correspondent.

Quand vous appliquez le Principe de Polarisation, vos conversation deviendront intimes et excitantes BEAUCOUP plus rapidement… mais plus les rejections arriveront tôt.

C’est une décision à prendre :

Est-ce que vous voulez avoir des conversations sans risque, et sans éclat ?

Cliquez sur l'image pour accéder au guide

Cliquez sur l’image pour accéder au guide

Ou est-ce que vous voulez appuyer sur la pédale de gaz et rendre les choses plus intéressantes ?

En ce qui me concerne, je préfère risquer le rejet tous les jours plutôt que me reposer sur mes lauriers.

Et si vous voulez faire la même chose, j’ai écrit un guide qui va vous permettre pimenter rapidement vos conversations : Sortez du lot.

Cliquez ici pour accéder au guide « Sortez du lot » – c’est gratuit !

Vous avez aimé cet article ?

Mes meilleurs conseils sont rassemblés dans mon Cours de Séduction par email.

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement

11 commentaires… add one
  1. Excellent article sur la gestion de l’échec …. Je rajouterais une dimension culturelle en insistant qu’en France, l’échec est mal vu, voir redouté .. ce qui ne pousse pas à la prise de risque … Peu de mecs sortent de leurs zones de confort …

    Répondre
    1. Redouter l’échec est totalement humain : ça transcende les cultures.

      Par contre, je suis d’accord avec toi qu’en France, il est plus difficile de parler de l’échec… on a tendance à penser que quelqu’un qui échoue est automatiquement un loser, et que donc il faut trouver un moyen de réussir du premier coup. (Ce qui est impossible !)

      Répondre
      1. Salut les mecs,

        Ça m’a fait sourire vos commentaires. Gemini, il n’y a pas qu’en France où l’échec est redouté. Ici au Québec, c’est la même chose et c’est dommage, car si tout le monde est respectueux il n’y a pas à avoir honte de se faire dire non par une nana.

        Si on réussi toujours au premier coup, c’est qu’on est très chanceux ou qu’on a perdu énormément d’autres opportunités dans le passé (ou les deux à la fois, lol)

        Répondre
        1. Oui !

          Répondre
  2. Effectivement, peu importe son niveau dans le game, on rencontrera toujours des refus. Tout simplement parce que l’on ne pourra jamais tout contrôler, certains facteurs sont dû au hasard, d’autres sont entièrement hors de notre influence, etc.

    Un article vraiment très intéressant à lire !

    A bientôt

    Répondre
  3. Bonjour Cornélius,je viens juste de m abonner a tes cours de séduction;qui sont intéressants,mais dans le mail que j ai recu,il y a cette question de savoir ce qui ne vas pas ,dans l approche féminine,et bien la case amicale,et surtout le fait que pour moi tous les autres garçons, semblent mieux réussir,ont plus d atouts,sinon article intéressant et lucide aussi.
    Cordialement
    Thierry.

    Répondre
    1. Content que le site te soit utile !

      Je crois que cet article va t’aider :

      http://www.seductionacademy.fr/comment-coucher-avec-une-fille/

      Répondre
  4. Les gens qui disent ne jamais se faire rejeter alors là je les crois pas du tout 🙂

    Répondre
    1. Ben si tu fais rien tu te fais jamais rejeter ! 🙂

      Répondre
  5. Bonjour,
    J’aime beaucoup cet article et je suis entièrement d’accord il faut en effet prendre des risques et accepter le rejet dans la vie pour avancer ! Cependant faire trop d’action sans réflexion ramène au même résultat. Je dirais qu’une des clés également et de se construire une base solide de ce qu’on veut ! Aborder pleins de filles qui ne nous plaisent qu’à moitié nous donnera des résultats mais nous laissera dans notre zone de confort. Autre peur que celle du rejet c’est la peur de la réussite et l’auto sabotage qui s’en suit. J’en ai beaucoup parlé et il est évident que quand on est proche de ce que l’on veut vraiment parfois notre cerveau nous paralyse alors que tout les indicateurs sont au vert… Comment faire dans ce cas selon toi ?

    Répondre
  6. Merci pour cet article

    Répondre

Commenter