Seduction Academy header image

Seduction Academy

≡ Menu

Le Principe de Polarisation : Comment coucher avec une fille

Comment coucher avec une fille

A votre avis, lequel de ces deux emails est-ce que je reçois le plus souvent :

« Salut Cornelius,

Mon problème c’est que les filles me détestent. Elles me jettent des pierres dans la rue et elles me poussent dans les escaliers.

Je n’en peux plus, à l’aide ! »

ou…

« Salut Cornelius,

Mon problème c’est que les filles ne semblent pas vraiment s’intéresser à moi.

Elles semblent bien m’aimer au début, mais je n’arrive jamais à aller au delà de l’amitié.

Est-ce que tu peux m’aider ? »
Vous l’avez sûrement deviné, le problème de la plupart des hommes n’est pas que les filles les détestent… mais qu’elles sont indifférentes.

Avez-vous l’impression d’attendre un déclic qui n’arrive pas ?

De ne pas réussir à déclencher le désir et la passion chez les filles qui vous plaisent ?

Elles ont l’air de globalement vous apprécier, mais vous ne savez pas comment coucher avec une fille ?

Alors vous êtes du mauvais coté de ce que j’appelle le « Principe de Polarisation ».

Dans cet article, je vais vous montrer comment vous pouvez changer tout ça (vous n’allez peut-être pas aimer la réponse…)

Le piège de l’indifférence

Je vais illustrer le piège de l’indifférence avec un schéma:

(Vous avez vu, je deviens sophistique. Je fais des dessins et tout…)

principe de polarisation 1

Ce schéma indique les différentes réactions qu’une fille peut avoir face à vous, de « Ce mec est un vrai connard » à « J’ai envie de coucher avec lui ».

Jusqu’ici tout va bien… Vous n’avez pas besoin de moi pour vous dire ça.

Mais les choses se corsent rapidement quand on prend en compte le Principe de Polarisation.

Apple : L’art de la polarisation

Pourquoi est-ce qu’Apple est le fabricant d’ordinateurs le plus profitable au monde ?

Quelle est la différence entre Apple et un de ses concurrents, disons HP?

Les gens font la queue pendant 12H devant les Apple Store pour acheter le dernier iPad… alors qu’ils pourraient l’avoir sans camper dehors s’ils attendaient juste deux jours !

Ces gens sont prêt à payer plus cher pour un appareil Apple que pour un produit concurrent équivalent. Ils parlent d’Apple à leurs amis. Ils suivent les rumeurs sur les prochaines versions de l’iPhone.

Apple a des fanboys.

Et vous savez ce qui vient avec les fanboys ? Les haters.

Les haters sont prêt à critiquer tout ce que fait Apple. Pour eux, Apple cherche à contrôler ce que les consommateurs font avec leurs appareils.

Vous saviez qu’Apple interdisait les applications à caractère pornographique ? Ça ne plaît pas à tout le monde – certaines personnes n’aiment pas voir une multinationale dicter ce qu’ils peuvent faire sur le téléphone qu’ils ont acheté.

Sur notre diagramme, Apple est complétement du côté « connard » pour un hater… et du côté « Je le veux » pour un fanboy.

Hp est « sympa » pour tout le monde. On est prêt à utiliser un HP s’il n’y a rien de mieux à proximité, mais personne ne passe la nuit à attendre pour être le premier à acheter leur dernière création.

Revenons à la séduction…

Apple nous apprend une chose : vous ne pouvez être adoré de tous.

Si vous voulez avoir des fanboys, vous allez attirer des haters. C’est inévitable.

Alors oui, vous pouvez avoir l’air « sympa » aux yeux de tout le monde… vous pouvez être HP.

Mais vous savez quoi ? HP rentre chez lui tout seul le soir, parce que « sympa » n’est pas assez pour pousser une fille à coucher avec vous.

Pendant ce temps, Apple convaincs deux filles à se déguiser en soubrettes pour avoir un plan à trois.

Vous préférez être HP ou Apple dans ce scénario ?

Pour devenir un Apple, vous devez être conscient du Principe de Polarisation.

Le Principe de Polarisation

 

Le principe de polarisation : Pour coucher avec des filles, vous devez les pousser à avoir une réaction émotionnelle à votre présence.

Vous ne pouvez pas séduire sans prendre le risque de vous faire rejeter ou de passer pour un connard.

Vous ne pouvez pas contrôler la réaction que les gens auront à votre présence, mais vous pouvez contrôler vos actions.

Plus vos actions polariseront les autres, plus vous pourrez attirer des filles et coucher avec elles.

Plus vos actions seront conventionnelles et sans risque, plus vous passerez pour un mec « sympa », mais sans déclencher de passion chez les filles.

Si nous reprenons notre schéma de tout à l’heure, polariser revient à pousser les impressions des gens vers l’extérieur et les faire sortir de la zone « sympa ».

Comment coucher avec une femme

Je sais : vous préféreriez juste pousser les gens vers la droite, mais c’est impossible.

Vous ne pouvez pas avoir de fanboys sans attirer quelques haters. Vous devez l’accepter pour pouvoir utiliser le Principe de Polarisation à votre avantage.

Sans ça, vous resterez coincé à vous demander comment coucher avec une fille.

Vous n’êtes pas obligé d’être un connard

Pour polariser, vous n’avez pas besoin de vous comporter comme un gros bâtard.

En fait, je me considère comme un mec bien. J’essaie de mettre les gens à l’aise et de ne pas me lancer dans des confrontations inutiles.

L’important, c’est de réaliser que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. J’ai conscience que si je m’exprime honnêtement, certaines personnes n’aimeront pas ma personnalité.

Ce n’est pas un problème, parce que je sais que d’autres gens apprécieront beaucoup cette même personnalité.

Pour certaines filles, je suis trop direct, trop bizarre, trop indépendant. Mais ce sont les filles qui apprécient ces particularités qui finissent par coucher avec moi.

Je préfère ça que de rester « sympa sans plus » aux yeux de tout le monde.

Le Principe de Polarisation dans la pratique

Apple polarise en se positionnant comme le défenseur des rebelles, des créatifs et en remettant en cause le statu quo.Comment est-ce que cette idée de polarisation s’applique en matière de séduction ?

 

Faites une approche directe : la peur d’aborder une femme est un symptôme classique de la peur de polariser.

Si vous ne lui parlez jamais, vous restez un visage anonyme. Vous pouvez même vous imaginer que vous lui plaisez un peu… sans jamais prendre le risque de susciter une

réaction négative. Si vous l’abordez, vous la forcez à prendre une décision : vous répondre ou vous rejeter.

 

Contredisez-la : si vous n’êtes pas d’accord, dites-le.

Une fille ne respecte pas un mec qui répond « oui, oui » à tout ce qu’elle dit.

Par exemple, si elle est en train de critiquer (à votre avis injustement) un de vos amis, défendez-le plutôt que de prendre le chemin de la facilité en vous taisant.

 

Dites-lui qu’elle vous plaît : en lui communiquant vos intentions, vous la forcez à prendre une décision. Elle ne peut plus voir comme juste un ami.

Cette idée est au cœur de mon article controversé sur la Friend Zone.

 

Si le Principe de Polarisation vous intéresse et si vous voulez en savoir plus sur ma méthode de séduction, allez vous inscrire au cours de séduction par email.

C’est gratuit.

Mais attention : ce n’est pas pour tout le monde. Seduction Academy a ses fanboys… et ses haters.

Vous avez aimé cet article ?

Mes meilleurs conseils sont rassemblés dans mon Cours de Séduction par email.

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement

30 commentaires… add one
  1. Excellent principe qui devrait se baser sur toute sa propre vie (entre amis, au boulot, séduction, …). Moralité de l’histoire, ne jamais se fondre dans la masse, ne jamais s’effacer vis-à-vis des autres, on a une personnalité et un caractère qu’on doit assumer.
    Et comme tu dis : essayer tout de même de mettre les gens à l’aise et de ne pas lancer des confrontations inutiles.
    Rappelons-nous également que nous aussi nous avons en tant que séducteur des filles qui ne nous plaisent pas (personnellement les jolies filles qui ont une personnalité de navet, très peu pour moi et dans ce cas-là il ne faut pas avoir peur de passer de « je le veux » ou plutôt « je l’ai eu » à « connard »).

    Répondre
    1. Merci du commentaire, Lionel – et je suis complétement d’accord avec toi : tous ces principes s’appliquent bien au delà de la séduction.

      Par exemple, Seduction Academy n’essaie pas de plaire à tout le monde… sinon le site ne pourrait aider personne.

      Répondre
  2. Chouette article , il faut être authentique et spontané en fait?
    Prendre des risques et si on doit être rejeté , il ne faut pas avoir peur du rejet , dire ce qu’on pense au moment adéquat , ça passe ou ça casse.
    Avoir une personnalité , ne pas être un Toutou fade qui est toujours d’accord , tout en restant polis et humbles.
    Ce qui compte c’est l’attitude , l’aura que nous dégageons et qui ne peut plaire à tout le monde.
    C’est comme les goûts musicaux / styles vestimentaires ( peacocking/Swag/Fashionista) ce ne peut pas plaire à toutes les personnes que vous rencontrerez , mais vous prenez position.

    Répondre
    1. Exactement.

      Et ce n’est pas qu’une posture philosophique non plus : ça marche dans la réalité.

      Répondre
  3. La morale de l’histoire est qu’on ne pas plaira tout le monde au risque de plaire a n’importe qui. Admettant que cela fonctionne pour tous les aspirants a la séduction. Prenant maintenant l’exemple des taiseux, des anxieux, des timorés, des râleurs congénitaux. Leur trait de caractère, leur personnalité sont par définition anti-séduisante. S’ils devaient utiliser le principe de polarisation, c’est a dire etre ce qu’ils sont au risque de ne pas plaire a certaines et plus a d’autre. Rappelons quand même que la séduction a une part de sublimation et d’illusions, que lorsqu’on séduit, on joue un jeu et donc on revêt une sorte d’avatar consistant a le meilleure de nous même, en évitant de montrer nos névroses, notre lâcheté…qu’est ce que tu fais de ces personnes qui une personnalité très peu encline a séduire?

    Répondre
    1. Tout ça me semble être des excuses. Tu n’es pas coincé avec ta personnalité.

      Les maigres vont lever des haltères. Les gros vont courir autour du lac. Et de la même façon, les timides se bougent le cul – et leur vie change.

      Evidemment, tout ne t’es pas servi sur un plateau. Si tu veux devenir attirant, il faut faire des efforts.

      Je te dis ça en connaissance de cause. En grandissant, je croyais être un « timide » et que je n’étais pas fait pour séduire. Mais c’était juste un excuse.

      J’en parle plus en détail dans ce podcast :
      http://www.seductionacademy.fr/podcast4/

      Répondre
  4. Hello Cornelius

    J’aime vraiment la manière de parler de séduction et pour l’avoir vécu, je sais que de vouloir plaire à tout le monde, finalement, … on ne plait à personne
    Les femmes aiment avoir ce qui leur échappe.
    Elles veulent le convaincre qu’il a tort, que toutes les femmes ne sont pas des s…., etc …
    Bravo pour la finesse de ton analyse et la qualité de ton plan d’action dont je suis membre et qui fonctionne si on suit tes étapes

    Thiery

    Répondre
    1. Yes !

      Répondre
  5. Salut Cornelius,

    J’ai vécu une chose semblable lorsque j’ai été engagé dans l’usine ou je travaille. Au début, j’essayais d’être gentil et aimable avec tout le monde et ne contredisais personne. Je savais que je me laissais piller sur les pieds et que je n’étais pas moi-même jusqu’à cela m’amène aux engueulades, harcèlement et agressions physiques. OOUUUFFF! Je devais changer tout ça à ma faveur. J’ai commencé par dire ce que je pensais vraiment, à contredire les idées pour soumettre la mienne, à défendre mes confrères/consoeurs, à affronter verbalement les imbéciles harceleurs, etc.. pour en venir aujourd’hui à être accepter par la majorité (ou respecter au mieux) et de mettre de côté ceux qui nuise à ma vie.
    Je comprend aujourd’hui, q’avec ces expériences, que je dois continuer à faire un homme de moi et agir de la même façon q’avec l’agent féminin. Rejet et acceptation font partie intégrante de mon bien être quotidien.
    En ce qui concerne la femme, je dois avouer qu’elles ont un charme fou et influent sur mes sentiments et mes actions à leur égard et que je devrai redoubler d’ardeur étant donné que je veux réussir du côté séduction.

    Ce fut un plaisir de vous partager une partie de mon vécu évolutif!!!

    Claude!

    Répondre
    1. Yes !

      Merci pour l’histoire Claude, c’est une excellente application du principe.

      Répondre
  6. Cet article est bien écrit mais je ne comprend toujours pas en quoi ce principe permet de coucher concrètement

    Répondre
    1. Cet article explique comment donner envie à une fille de coucher avec toi. Après il faut conclure, et tu as raison, c’est un autre article.

      Répondre
      1. le probléme aussi,c est que parfois la demoiselle,nous sourit,est sympa,meme gentille parfois,mais dans notre tete on declenche la machine à fantasmes;si elle est gentille comme ça ,c est qu il a quelques chose..mais non en fait il n y a rien,la politesse,la bonne éducation ne sont pas de l attirance….alors on s imagine beaucoup de choses..mais sans résultat.

        Répondre
  7. Le concept de polarisation est assez complexe en faite ! Je vais l’étudier et prendre votre cours

    Répondre
    1. Cornelius l exces de gentillesse est percu comme lachetee par de nombreuses personnes dans cette vie pas seulement par les femmes ,j en suis vraiment convaincu.pas.

      Répondre
      1. Oui, et ils ont raison.

        Répondre
  8. Je découvre le blog avec cet article et j’ai bien aimé !

    Je trouve que la polarisation peut aussi s’appliquer ‘physiquement’. Là où un mec qui a l’air banal et passe partout aura peut-être du mal à coucher avec les filles, ça sera aussi l’inverse pour un type avec un physique hors du commun ou un style assez particulier, un ‘flow

    Cordialement, TeeRexx

    Répondre
    1. Exactement !

      Répondre
  9. Yo Cornelius dabord j’voudrais dire que ton site est super, et j’trouve que t’es super actif dessus et c’est vraiment plaisant. Je veux juste t’exposer mon problème, j’suis au lycée et j’ai du mal a capter l’attention d’une fille en general qui me plait. Je sais pas si c’est moi pourtant j’essaye d’appliquer les conseils.

    Répondre
    1. C’est à dire ? Comment tu « capte l’attention » d’une fille ? Tu vas lui parler ?

      Répondre
      1. Yep mais j’ai l’impression qu’elle s’ennuie et s’en va vite voir ses copines ou faire autre chose

        Répondre
  10. Excellent article; bravo, et je me suis assez reconnu à l’intérieur et c’est des conseils de guide comme ceux là qu’il me fallait

    Répondre
    1. Content que ça t’aide !

      Répondre
  11. Salut Cornelius, d’abord super article 😉 et je t’expose mon problème.
    L’année dernière je suis sortie avec une fille et j’ai rencontrer un autre fille mais elle était en couple et du coups maintenant elle est celib.Donc je lui parle sur Instagram le soir de temps en temps mais elle me dit qu' »elle a la flemme d’écrire » et je voudrai aller la voir pour changer mais j’ai peur de faire une erreur par peur de rater mon occasion. HELP ME !

    Répondre
    1. On dirait qu’elle n’est pas très intéressée…

      mais je te donne quand même le lien sur quoi faire maintenant : http://www.seductionacademy.fr/podcast23/

      Répondre
  12. Il est question d’affirmation de soi, mais essentiellement du fonctionnement du Vrai-Self élaborant la relation sexuelle de couple.

    Répondre
  13. Tout ce que tu dit sur la polarisation est très intéressant si l’on s’en tient strictement au principe de l’affirmation de soi et du fait qu’on ne peut plaire à tous et toutes.
    Cependant, ce genre d’article génére également une influence directe sur la perception que l’on se fait de la « gentillesse » et c’est sur ce point que j’aimerais clarifier certaines choses ! Tout d’abord « être gentil » est aujourd’hui un signe de faiblesse, de fébrilité, même de naïveté ce qui occasionne des comportements inverses pour compenser cette « réalité »… or je pense qu’être gentil c’est une marque de véritable affirmation de soi ,LORSQUE ELLE PROVIENT D’UN CHOI FAIT EN TOUTE CONSCIENCE ET NON PAR DÉFAUT, ET QU’IL FAUT ARRETER DE BANALISER L’IDEE SELON LAQUELLE ETRE GENTIL = ETRE SOUMIS.
    On peut etre gentil et se faire respecter.
    Quelle société propose-t-on sans gentillesse c’est a dire sans respect..vous aurez compris que j’ai dissocié la gentillesse par defaut et la gentillesse issue d’une volonté.

    Répondre
    1. C’est simplement une question de priorités à mon sens.

      Est-ce que « être gentil » prend le pas sur d’autres valeurs ? Dans ce cas, il y aura des situations où tu devras sacrifier tes autres valeurs pour être gentil. (Ce qui est respectable, mais il faut s’attendre à ce que certaines personnes te marchent sur les pieds. Et par ailleurs, ça sera beaucoup plus difficile de réussir avec les filles).

      En ce qui me concerne, je ne suis « gentil » que quand ça n’est pas en conflit avec des valeurs plus importantes.

      Par ailleurs, je contesterai vivement que gentillesse = respect. Ce sont deux choses complètement différentes. (Deux chefs d’état se respectent… mais peuvent-ils être « gentils » entre eux et rester efficaces ?)

      Répondre
  14. J’ai lu attentivement ton commentaire et je pense avoir compris ta démarche, qui finalement se rapproche de la mienne.
    Lorsque je dis que c’est un choix et non un comportement par défaut je dissociais en réalité 2 « gentillesses » celle choisie et celle qui n’est attribuable qu’au fait d’un manque d’affirmation lié à la peur du regard de l’autre.
    La 2e etant beaucoup plus répendue que la première.
    Là où je ne me suis pas expliqué, c’est sur le fait qu’être gentil lorsque c’est un choix, ce n’est pas un état immuable et permanent, disons que c’est ma base de départ et que je l’adapte en fonction de ce que je veux et de ce qui m’arrive. En d’autres termes, le vrai but pour moi c’est d’ avoir une bonne estime de moi couplée d’un bon état d’ésprit que je défend lorsque mes règles ne sont pas réspectées. C’est une vision équilibrée et non manichéenne comme je retrouve dans certains commentaire et tu as du surement t’en rendre compte parmis tes lecteurs les plus frustrés.. »oulala être gentil c’est mal, ca montre que je suis fragile et humain, je ne veux plus que les gens voient que je suis un bon gars, (sans défense) allez, c’est parti, je deviens un connard !  »
    Pour conclure t’on article je l’avais compris, mais pleins de personnes qui n’ont pas suffisament de « repères » peuvent très vite mal interpréter, et continuer à répendre des valeures de merde issues de grandes frustrations.

    Répondre
    1. Je suis d’accord avec toi.

      Répondre

Commenter